samedi 30 janvier 2010

sucrée




' elle gardait quand même ce trou d'oisiveté bête, qui lui donnait comme des crampes d'estomac. Malgré les continuelles toquades qu'elle avait au coeur, elle s'étirait les bras, dès qu'elle était seule, dans un geste de fatigue intense. '

1 commentaire:

Miren a dit…

C'est magnifique!